Évaluations

À travers 20 ans et 141 projets, CANADEM a été l'objet de plus de 100 vérifications financières et de dizaines d'évaluations opérationnelles. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples d'évaluations opérationnelles qui vous donneront une idée de ce que les évaluateurs disent de nous :

United Nations

CANADEM is the largest most effective roster… Its success is attributed to its large and diverse roster… Its pro-active approach to responding to DPKO needs, and its competitive and rapid screening techniques.

– UN DPKO Lessons Learned Study: Rosters for the Deployment of Civilian Experts in Peace Operations; by Catriona Gourlay February 2006 [Read the full report – PDF]

  • Conduite pour le  Département des opérations de maintien de la paix de l’ONU (DOMP), ce fut la première analyse exaustive de l’utlisation de registres d’experts pour les opérations de l’ONU.  L’étude reflétait une compréhension de fond de la question des registres d’experts et de l’utilité de l’approche de CANADEM.
  • Ce fut la première évaluation qui a comparé CANADEM avec d’autres registres d’experts dans le monde.  Cette étude a confirmé que notre approche innovatrice était un succès et allait dans la bonne direction.

À cette époque, le registre de CANADEM ne comptait que 8,000 experts et ils étaient pour la plupart canadiens.  Avec maintenant 25,841 experts, la moitié d’entre eux n’étant pas canadiens, notre utilité est encore plus grande.  Nous espérons que l’ONU publie une mise à jour de cette étude!

Universalia

Entreprise pour l’ACDI, cette étude faisait suite au financement substantiel reçu par CANADEM du MAÉCI et de l’ACDI.

Les résultats opérationnels étaient positifs, par ex. « CANADEM receives high marks for its efficiency » et « keeps its indirect cost low ».

Par contre, nous avons reçu une note stratégique basse dû au fait que 90% de notre financement provenait du MAÉCI/ACDI sous le gouvernement Harper qui n’avait pas comme priorité l’appui que nous apportons à l’ONU, et ne voulait pas appuyer les ONG canadiennes. Cela nous a motivé, et quatre ans plus tard plus de 50% de notre financement provient de sources internationales telles que UK Aid et des agences de l’ONU.

Lisez le résumé exécutif en PDF (en anglais seulement)

Summative Program Evaluation Of DFATD’s Multilateral Elections Observation Program (MEOP) 2008-2013 Final Report by Plan:Net Limited March 20, 2014.

Regarding CANADEM, all major stakeholders (partner organizations [OSCE, OAS, COMSEC, EU, Carter Center, UNDP], individual observers, and DFATD (development managers) who had worked with or through the organization spoke very highly of its ability to enable Canada’s participation in electoral missions, noting that both CANADEM and its staff were professional, effective and efficient in their roles, and that they leveraged technology effectively (through the organization’s database of Canadian election observers) to identify appropriate candidates for EOM participation. Furthermore, multilateral partners, individual observers, and DFATD personnel commented on the level of professionalism displayed by CANADEM…

– Page 15 [Read the full report]

  • L’accent était mis sur cinq organisations – COMSEC, l’UE, l’OSCE, l’OÉA, et CANADEM – qui étaient responsables de la plus grande part des activités du MEOP.
  • Ces extraits représentent seulement une fraction des excellentes évaluations reçues par CANADEM:

…CANADEM’s performance has been exemplary in acting as a service organization to operationalize Canadian election observers for both multilateral and bilateral missions.”

– Page 55 [Read the full report]

  • Veuillez noter que la référence à l’opérationnalisation des missions bilatérales réfère aux cinq missions d’observation d’élections de CANADEM, y compris la Mission Canada Ukraine 2012, une mission de trois mois comptant 422 observateurs et 438 employés locaux.

This post is also available in: Anglais